La Majoration de Coordination Infirmière ( MCI) se situe dans le nuancier de notre Nomenclature Générale des Actes Professionnels(NGAP) à l’article 23.2

Sa description est ainsi faite : lorsque l’infirmier (ère) réalise à domicile :

  • Un pansement lourd et complexe inscrit au titre XVI, chapitre I, article 3 ou chapitre II, article 5bis

Ou 

  • Des soins inscrits au titre XVI à un patient en soins palliatifs

Les tons sont donc donnés !

Pour appliquer par petites touches, à chaque passage cette MCI, les notions de domicile, de pansement lourd et complexe ou de soins palliatifs seront nécessaires.

Cette majoration met en valeur, nôtre rôle spécifique dans la coordination, la continuité des soins et la gestion des risques liés à l’environnement.

Treize nuances de PLC

  • Lors de l’état des lieux, votre bilan de première prise en charge de PLC ( ami 11), la MCI est comprise dans le devis et ne pourra être appliquée ( même en sous-couche)

  • Cette majoration s’applique à chaque passage, aux 12 pansements lourds et complexes. Vous les trouverez dans le catalogue toutes saisons, au titre XVI, chapitre 1 - article 3.

  • Le treizième sera plus difficile à trouver comme il se situe dans un échantillon plus sucré et spécialisé. Il s’agit du pansement lourd et complexe du patient insulino-traité, nécessitant des conditions d’asepsie rigoureuses et une détersion avec défibrination. Cet échantillon sera lui, visible à l’article 5 bis des soins spécialisés.

La vie en rose

Pour ne pas vous mélangez les pinceaux et surtout faire voir rouge Madame Sécu, pensez à diluer votre préparation.

Pour cela, la référence « ami 2 » sera tout appropriée pour les finitions.

Même avec le noir il y a de l’espoir !

La MCI peut également s’appliquer lors de prise en charge palliativeCelle-ci est définie comme la prise en charge d’un patient ayant une pathologie grave, évolutive, mettant en jeu son pronostic vital.

Il s’agit de soins actifs et continus qui visent à soulager la douleur et l’ensemble des symptômes digestifs, respiratoires, neurologiques et autres, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage.

Ce diagnostic médical, sera tracé dans le dossier patient.

Tout comme avec les plaies lourdes et complexes (PLC), vous pourrez mettre cette touche supplémentaire à chacun de vos passages et sans limite.

le Dr Thérèse Vanier disait à propos des soins palliatifs : « C’est tout ce qui reste à faire quand il n’y a plus rien à faire »

Les gouts et les couleurs….

La MCI ne passe malheureusement avec tout !

Vous ne pourrez l’associer avec la Majoration d’Acte Unique (MAU), trop criard dixit le Collectif des Parfaits Amateurs du Mat, plus connus sous l’acronyme CPAM ;

En soins palliatifs, c’est d’ailleurs le seul moment où vous trouverez une injection sans la MAU (mais avec la MCI).

Quelques idées d’associations possibles

  • PLC                                                                              ami 4 + MCI + ifd
  • PLC + SP                                                                    ami 4 + MCI + ifd
  • BSI ou Ais 3 + PLC                                                   BSI ou Ais 3 + ami 4 + MCI +ifd
  • BSI ou Ais 3 + SP                                                     BSI ou Ais 3 +MCI +ifd
  • BSI + Ais 3 + PLC + SP                                            BSI ou Ais 3 + ami 4 + MCI +ifd
  • Ami + SP                                                                    ami + MCI + ifd
  • PLC au cab                                                                ami 4

Les vraies fausses idées retrouvées sur la FAQ du site MCI

  • L’infirmier(ère) ne peut décider de coter une MCI seule, c’est un diagnostic médical
  • Une grille type Pallia 10 ne peut suffire mais pourra aider le médecin à poser le diagnostic
  • Un appel au samu ou autres professionnels, une gestion de crise à domicile, etc … ne permettent pas de mettre une MCI, ces motifs ne sont pas éligibles
  • Un patient avec un PLC et en situation de SP, ne peut cumuler deux MCI, une seule majoration est possible à chaque passage
  • Une MCI ne peut être facturée sur les 15j précédent le décès du patient.
  • L’HAD peut ne pas accepter d’appliquer cette MCI,  la coordination est faite par leurs équipe et c’est un contrat de droit privé qui s’applique. A vous de négocier, si c’est possible.

Voilà, vous êtes prêt à positionner toutes les nuances de la MCI dans vos cotations en lien avec la NGAP infirmière, et pour renforcer vos connaissances nous vous proposons 2 formations  et 2 formats en lien avec le sujet. 

Artcile coécrit par 

image description

Besoin de plus d’informations ?