Les techniques commerciales pour vous inciter à dire « Oui »

Le démarchage téléphonique consiste à contacter une personne par téléphone pour lui proposer un produit ou un service. Les commerciaux utilisent de nombreux stratagèmes pour vous inciter à acheter leurs produits. Par exemple la plupart des bons vendeurs connaissent bien la technique qui consiste obtenir systématiquement 3 oui successifs avant de proposer un produit. Ce qu’ils ne savent peut-être pas, c’est qu’ils utilisent ce qui fut une des techniques maîtresses du célèbre psychiatre américain, Milton H. Erickson, que vous connaissez tous si vous avez fait un peu d’hypnose. Ex : « Bonjour Madame Tartempion ?  Vous êtes infirmière ? Avez-vous déjà suivi des formations DPC ?  Ça tombe bien justement j’ai une formation DPC à vous proposer, vous préférez La formation anticoagulants ou plaies chroniques ? » (Ça c’est la technique du faux choix)

Bref ne vous leurrez pas, tout est scrupuleusement préparé pour vous mettre dans l’entonnoir de la vente. C’est très énervant de se sentir manipulé vous ne trouvez pas ?

Ce que dit la loi en matière de démarchage téléphonique

Heureusement le démarchage téléphonique est encadré par la loi et il existe des règles spécifiques que doivent suivre les entreprises qui le pratiquent.

La transparence de l’appelant

Le démarchage téléphonique est soumis à des règles spécifiques en matière d'information et de transparence. Ainsi, le commercial qui effectue le démarchage doit notamment :

  • Se présenter clairement et indiquer l'identité de l'entreprise qu'il représente, faites répéter si vous n’avez pas compris et noter le ;
  • Indiquer le but de son appel et le produit ou service qu'il propose ;
  • Informer le professionnel sur son droit d'opposition et sur la possibilité de s'inscrire sur la liste Bloctel.

Les numéros du démarchage téléphoniques

Depuis le 22 septembre 2022, les plateformes de démarchage commercial ne pourront plus appeler avec des numéros commençant par 06 ou 07. Il s’agit d’une décision de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse).

Dorénavant, les plateformes de démarchage téléphonique devront utiliser une nouvelle catégorie de numéros réservée à cet usage. D’après le nouveau plan national de numérotation établi par l'Arcep, ces numéros doivent commencer par :

  • 0162, 0163, 0270, 0271, 0377, 0378, 0424, 0425, 0568, 0569, 0948, 0949 (France métropolitaine)
  • 09475 (Guadeloupe, St-Martin, St-Barthelemy)
  • 09476 (Guyane)
  • 09477 (Martinique)
  • 09478, 09479 (La Réunion, Mayotte)

Par ailleurs, les numéros commençant par 09 37 à 09 39 pourront être utilisés pour l'envoi de messages d'une enseigne commerciale à ses clients, ou pour des mises en relation particulières (livraison de colis, signalement de l'arrivée d'un chauffeur VTC, rappel de rendez-vous automatisé, etc.).

Ainsi, par la création d'une nouvelle catégorie de numéros polyvalents vérifiés dont la nature commerciale peut être facilement identifiée, l’Arcep espère mieux protéger les personnes contre les abus et les fraudes.

De quoi mieux les repérer et les bloquer.

Les autres mesures permettant de limiter le démarchage téléphonique

À compter du 1er mars 2023, tout démarchage téléphonique sera interdit du lundi au vendredi avant 8 h, entre 13 h et 14 h, et après 20 h ainsi que les week-ends et les jours fériés.

Le délai de rétractation est porté à 30 jours.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes interdit désormais le démarchage des titulaires d’un compte personnel de formation (CPF) par téléphone, par SMS, par courriel ou via les réseaux sociaux. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 75 000 € d’amende pour les personnes physiques et 375 000 € pour les entreprises.

Ce n’est pas tout, puisqu’un prospect ne pourra pas être contacté à des fins de prospection commerciale plus de 4 fois par mois par le même professionnel ou par une personne agissant pour son compte.

Sans compter que dès que le consommateur refuse le démarchage lors de la conversation, le professionnel ne doit plus le contacter avant « l'expiration d'une période de soixante jours calendaire révolus à compter de ce refus ».

Les recours au démarchage téléphonique

Il est important de savoir que les infirmiers libéraux, tout comme la population générale, ont des droits en matière de démarchage téléphonique.

En effet, ils peuvent s'opposer à ce type de sollicitation en inscrivant leur numéro de téléphone sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique, appelé Bloctel. Cette inscription est gratuite pour chaque citoyen français et il est obligatoire pour les entreprises de s’y inscrire avant d’appeler des clients.

L’inscription de vos numéros à Bloctel est valable 3 ans, à l’issu de ces 3 ans, vous pouvez vous inscrire de nouveau. Un onglet « signalement » vous permet de signaler un démarchage abusif. 

De plus la marque Samsung possède une fonctionnalité Smart Call permettant de repérer les spams avant de décrocher, très pratique au quotidien.

Chez Apple vous trouverez votre bonheur en téléchargeant Orange Téléphone , qui contrairement à son nom n'est pas réservé qu'aux clients Orange, tous les Iphoniens, quelque soit leur opérateur, peuvent s'en servir. Il suffit de lancer l'appli une fois par semaine pour mettre à jour les numéros indésirables. (Big up à Jérome pour l'astuce ;)

Dans tous les cas, vous pouvez toujours bloquer les numéros indésirables quelque soit la marque de smartphone.

Le démarchage des IDEL par les organismes de formation

Il est important de noter que les démarcheurs téléphoniques doivent respecter les règles relatives au démarchage téléphonique auprès des infirmiers libéraux lorsqu'ils proposent l'utilisation du DPC ou du FIF-PL. Les IDEL doivent être informés clairement sur les modalités de ces dispositifs et sur les conditions de leur utilisation.

En aucun cas le DPC ou le FIFPL ne vous appellera, ni ne sollicitera un organisme de formation pour vous appeler de leur part.

En bref

Le démarchage téléphonique auprès des infirmiers libéraux pour l'utilisation du DPC ou du FIF-PL est soumis à des règles spécifiques. Les professionnels ont des droits en matière de démarchage téléphonique, tout comme chaque citoyen Français, et doivent être clairement informés sur les modalités de ces dispositifs. Il est important de respecter ces règles pour assurer une relation de confiance entre les infirmiers libéraux et les organismes de formation.

Rappel des principales règles encadrant le démarchage téléphonique auprès des professionnels en France :

  1. Obligation d'identification : la démarche doit se présenter clairement et indiquer l'identité de l'entreprise qu'il représente.
  2. Obligation d'information : le démarcheur doit informer le professionnel sur le but de son appel et sur le produit ou service qu'il propose. Il doit également lui indiquer clairement les conditions financières et les modalités d'utilisation du produit ou service.
  3. Droit d'opposition : le professionnel a le droit de s'opposer à tout moment au démarchage téléphonique. Il doit être informé de ce droit par le démarcheur.
  4. Liste d'opposition : les professionnels peuvent s'inscrire gratuitement sur la liste Bloctel pour s'opposer au démarchage téléphonique et pouvoir signaler un démarchage abusif.
  5. Respect des heures d'appel : le démarcheur ne doit pas appeler les professionnels en dehors des heures prévues ni les jours fériés.
  6. Interdiction de la vente forcée : le démarcheur ne doit pas exercer de pression sur le professionnel pour l'inciter à acheter son produit ou service.
  7. Respect de la vie privée : la démarche ne doit pas collecter, traiter ou utiliser des données personnelles sans l'accord du professionnel.

Ces règles sont issues du Code de la consommation et du Code des postes et communications électroniques. Les entreprises qui ne respectent pas ces règles encourent des sanctions financières et pénales. Il est donc important de les respecter pour garantir une relation de confiance avec les professionnels et éviter tout litige.

Politique commerciale Enzym et Glucoze

Vous avez remarqué on ne vous a jamais appelé ? Et pour cause, chez Enzym et Glucoze, la majorité de la team est infirmier libéral ! Nous aussi nous subissons le même fléau et nous ne souhaitons pas vous en faire subir plus. Depuis que nous avons commencé en 2015, nous avons opté pour une communication douce, qui se rapproche plus de l’information que du commercial, d’ailleurs ce n’est pas notre cœur de métier, notre cœur de métier c’est la pratique infirmière et la formation. Nous nous concentrons sur ces sujets et c’est déjà pas mal !

Comptez sur nous pour vous informer des actualités infirmières et des formations à venir, sur nos réseaux sociaux et sur nos sites internet. Vous êtes libre de les consulter et de faire vos choix.

On ne vous appellera pas, appelez-nous ! 04 51 08 29 72

L'Equipe Enzym&Glucoze

image description

Besoin de plus d’informations ?